Au bureau

Huit heures par jour ! Autant dire que le bureau est un lieu de vie important et donc un lieu de consommation. Et qui dit consommation, dit production de déchets. A vous d'y adopter les bons gestes.

>> LIENS UTILES

Je limite ma consommation de papier (recto/verso, brouillon, corbeilles pour tri…).

On pourrait presque parler de "paradoxe". L'arrivée de l'informatique au bureau pouvait laisser penser que nous allions réduire notre consommation de papier. On imaginait que tout allait se numériser et que nous n'aurions plus besoin de notes, de feuilles et de classeurs.

La réalité est tout autre. Les mauvais réflexes ont la dent dure et notre consommation de papier reste trop importante.
Pourtant, des gestes simples existent :

  • Imprimer en recto/verso ;
  • Ne pas imprimer systématiquement ses mails ;
  • Utiliser le verso des feuilles imprimées comme feuilles de brouillon ;
  • Etc.

Le site www.moinsdepapier.be vous donne quelques gestes à appliquer pour réduire votre consommation de papier, au bureau comme à la maison.

Je réfléchis avant d’imprimer.

Quand on parle de mauvais réflexe, celui d'imprimer sans réfléchir est l'un des plus tenaces. Un mail, une note, un dossier à relire, un PDF… Est-il vraiment nécessaire de les imprimer ?
Imprimer c'est :
  • Consommer du papier et les ressources naturelles nécessaires à sa fabrication (bois, eau…) ;
  • Consommer de l'énergie ;
  • Consommer de l'encre ;
  • Produire des déchets souvent inutiles !

J’utilise des cartouches d'encre rechargeables pour les imprimantes.

Changer une cartouche d'encre de son imprimante ou de sa photocopieuse génère plus ou moins de déchets en fonction de la taille de la machine.
Saviez-vous qu'il existe des kits de recharge qui vous permettent recharger vous-mêmes vos cartouches ? Composés de bouteille d'encre, d'un injecteur et d'un mode d'emploi, ils permettent de faire de sérieuses économies, mais, surtout, de polluer beaucoup moins.

Je supprime les gobelets jetables et j’utilise ma tasse "personnalisée".

Personnellement, je déteste boire mon café dans un gobelet ! J’ai donc décidé d’amener ma tasse personnelle au travail. C'est non seulement plus sympa (ma tasse, elle me ressemble un peu…), mais c'est surtout plus écologique. Fini de jeter du plastique à chaque fois que je prends un café.

J’utilise des piles rechargeables.

Les piles rechargeables sont réutilisables de 400 à 1.000 fois. Elles ont beaucoup plus d’autonomie (durent 5 fois plus longtemps que les piles alcaline) et nous permettent de faire de sérieuses économies. Que demander de plus ?

J’achète les consommables dans des proportions adaptées à la taille de mon équipe.

Pour beaucoup de consommables, la portion individuelle n'est pas la meilleure solution. Si vous êtes nombreux à prendre du lait avec votre café, pourquoi ne pas acheter une bouteille plutôt que des doses individuelles ?

Je prends une boîte à tartines.

La boîte à tartines présente de très nombreux avantages qu'il serait bon de rappeler :
  • Elle protège mieux que personne votre déjeuner. Fini les tartines écrasées entre deux dossiers ;
  • Elle conserve mieux les aliments qu'elle contient ;
  • Elle ne génère aucun déchet d'emballage ;
  • Enfin, quand on voit le coût du papier aluminium, on peut dire qu'elle est sacrément économe, cette petite boîte !

J’abandonne les annuaires papier.

Vive le 21e siècle ! L'adresse d'un fournisseur, le nom d'un concurrent, le numéro de téléphone d'un prospect… Tout se trouve sur le web.

Avec www.pagesblanches.be et www.pagesdor.be vous trouvez tous les contacts en quelques clics !

Vous pourrez même y trouver le numéro de téléphone du fleuriste le plus proche de chez vous si la réunion dure plus longtemps que prévu…

J’incite mes collaborateurs et collègues à partager les bonnes pratiques et à réduire leurs déchets.

On "like", on "forwarde", on partage… Aujourd'hui, toutes les bonnes idées circulent.
Alors, si vous avez trouvé LE truc pour réduire votre production de déchets, n'hésitez pas à le faire savoir autour de vous.

Je prends ma gourde d'eau.

Boire régulièrement est un conseil précieux pour garder la forme au bureau. Alors pourquoi pas une gourde remplie d'eau du robinet ?
L'eau du robinet est l'un des produits de consommation les plus contrôlés en Wallonie. Elle subit une batterie de tests avant d'arriver chez vous. Elle ne génère aucun déchet d'emballage et son transport via canalisation ne génère, lui non plus, aucun déchet ni aucun rejet. Elle est disponible 24h/24 et 7j/7 d'un simple geste de la main.

LIENS UTILES

Cocotte attitude (COPIDEC)

Une WAllonie Plus Propre

10 gestes clés en vidéo

Je récite sans trébucher

Réduction du Gaspillage Alimentaire en Wallonie - A Ottignies, on n’en perd pas une miette